dimanche 8 février 2009

L'amour est un jeu de probabilités. Plus on joue, plus on a de chance de gagner.


Je suis tombée sur cette phrase tout à l'heure en lisant dans mon bain et j'ai trouvé ça joliment dit :)

Tout cela pour introduire mon premier article sur l'Amour (et j'espère pas le dernier :) )
Voici un peu de musique pour l'accompagner...


Découvrez Rose!


En cette St Valentin qui approche, je me pose toujours les mêmes questions : Y a-t-il des êtres pour qui l'Amour marche bien dans leur vie et d'autres pour qui Bonheur et Amour sont incompatibles? Y en a-t-il qui ont toujours été heureux et n'ont jamais souffert?
On est un petit peu sadomasochistes quand même : on sait que ça fait mal de laisser ouvrir son coeur et pourtant, même après une ou plusieurs blessures, on recommence :) logique?!
Mon prof de philo disait que l'être humain n'est pas fait pour vivre seul, qu'il pourrait vivre quelques dizaines d'années sur une île déserte mais qu'il finirait par se renfermer sur lui même et devenir fou. Bon soit! lol pas très joyeux tout ça... :D Mais alors pourquoi est-ce que l'on cherche (ou pire : on espère...) une personne idéale propre à chacun et donc qui n'existe pas, objectivement parlant, dans la vie réelle...? Personne n'étant 100% parfait ; la notion de perfection est d'ailleurs variable d'un individu à l'autre. Mais alors, comment savoir si ce quelqu'un qu'on "aime" est vraiment fait pour nous? On additionne les faits en mettant d'un coté les choses que l'on aime chez lui, ses qualités ; et de l'autre, les choses qui nous agacent, voir que l'on ne supporte pas ; et on met ça sur 2 plateaux de balance en espérant que cela penche du bon coté :)
Je viens de comprendre : en fait l'Amour, c'est des maths! :D ça doit être pour ça qu'on dit "quand on aime, on ne compte pas" lol bah on ferait peut-être mieux?! :D
Imaginons qu'on a trouvé la moitié parfaite, ou en tout cas qui nous complète ;) (parce que j'suis désolée mais le "les opposés s'attirent" c'est bien beau, mais dans la réalité c'est quand même différent! lol). On est en parfaite osmose, n'est-ce pas : genre 1+1=1 ;) tous les symptômes de l'Amour sont présents, des premiers : mains moites, coeur qui palpite en sa présence, prises de tête en tout genre :) aux derniers : l'être cher nous manque, plus personne d'autre n'existe, c'est le délire total :D l'esprit est troublé, confus... (Il doit bien y avoir des psy ou des philosophes qui ont du créer une échelle représentant les différents stades de l'évolution du sentiment amoureux. lol je vais chercher ça sur google pour mon prochain article :D ) Donc tout va bien, on est heureux, mais comment savoir que cet Amour va durer? lol j'suis lourde avec mes questions :) Et c'est là qu'on mise tout sur le temps, et surtout sur le hasard (ou le destin)! ce qui nous ramène aux jeux et aux mathématiques avec la théorie des probabilités ;)
Il y a quand même une donnée qui reste vraie : l'amour est mesurable (ou quantifiable). D'ailleurs on cherche toujours quelqu'un qui nous aime autant qu'on l'aime (et si possible beaucoup beaucoup lol) ; si l'un des deux aime plus que l'autre c'est mauvais signe pour le long terme, y a de la souffrance dans l'air...
L'amour n'est-il possible que s'il est réciproque? bah sinon il ne s'agit que d'attirance, non? Ah je crois que je développerai ça plus tard car là, mes idées philosophiques et farfelues à la docteur love commencent à fatiguer lol allez hop, au dodo ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire